COMMENT TRADER QUAND ON A DÉJÀ UN TRAVAIL

PARLONS DE TRADING, PSYCHOLOGIE DU TRADING, TRADER DÉBUTANT

Bonjour !
Aujourd’hui je vais vous parler de « Comment trader quand on a déjà un travail ».

REGARDEZ LA VIDÉO :

VOUS AVEZ AIMÉ CETTE VIDÉO ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé en commentaire sur YouTube.
Vous souhaitez en savoir plus sur l’investissement sur les marchés financiers ? Nous vous avons préparé une formation gratuite qui est disponible dans le coin supérieur droit de la vidéo et dans la description.

À bientôt dans une prochaine vidéo pour devenir un trader gagnant !

TRANSCRIPTION DE LA VIDÉO :

 

S’il vous plaît ne quittez pas votre emploi pour faire du trading tout de suite. Gardez votre emploi et faites d’abord grandir votre petit compte de trading lentement en suivant ces étapes importantes.

Je pense que vous et moi devons avoir des situations très similaires, je ne suis pas issu d’une famille riche et je n’ai pas hérité d’un oncle d’Amérique. Et soyons réalistes si c’était le cas je pense que vous comme moi nous n’aurions pas besoin de trader.

Donc dans cette vidéo je vais vous parler des trois points importants lorsque vous voulez trader tout en ayant un travail à temps plein.

Non seulement je vais parler des stratégies que j’ai personnellement utilisé mais surtout comment gérer votre temps, comment vous préparer financièrement à trader et comment allouer suffisamment d’efforts pour construire votre petit compte de trading à temps partiel.

Comme toujours ces vidéos me prennent beaucoup de temps à faire, c’est du temps que j’aurais pu passer sur la plage ici à Tenerife.

Donc si ça ne vous dérange pas, n’oubliez pas de liker cette vidéo j’apprécierais vraiment.

Tout d’abord nous allons parler du temps, quel est le moment le plus optimal pour trader ? Et bien sûr et c’est probablement la plus grande question que vous vous posez, comment trouver le temps de trader quand on a un travail à temps plein ?

Nous avons tous les mêmes 24 heures chaque jour et si vous voulez y intégrer deux heures pour trader avant d’aller travailler ou quelques minutes dans la journée cela se résume à une gestion du temps très minutieuse.

Ce que je fais en vivant à Tenerife. Donc en ayant un décalage d’une heure par rapport à la France et la Belgique, c’est de me lever vers 6h30 du matin.
Ce qui correspond à 7h30 en France et en Belgique soit une demi-heure avant l’ouverture des marchés.
Ce qui me permet de me réveiller pour avoir l’esprit clair et de faire une analyse rapide des derniers mouvements de la soirée et de la nuit sur le Dax.

En général le Dax bouge peu à ce moment avant 7h ici et 8h en France et surtout le spread est plus élevé. Il est de 5 en CFD chez mon broker alors qu’à partir de 7h, il passe à 1,5 ce qui est bien mieux pour prendre les premiers trades.

Mon analyse est rapide car j’ai l’habitude et je ne regarde qu’un seul marché, le Dax.
Je regarde aussi s’il va y avoir des news durant la journée et je note les heures de news le plus importantes. S’il y en a car elles risquent de provoquer des mouvements parfois importants et difficiles à prévoir, il vaudra mieux être sorti du marché à ce moment.

Ensuite si je vois des opportunités, je commencerai à trader à partir de 7h du matin, je fais souvent des trades très intéressants à la première demi-heure.
Donc souvent le Dax bouge fort à l’ouverture du marché et ça peut me permettre d’ouvrir plusieurs trades, de les protéger avec des stops-win et de mettre mes take-profits à divers niveaux et de ne plus devoir y toucher pour le restant de la journée.

Ce sont les trades que je préfère, qui me génèrent souvent des beaux gains sans trop d’efforts.

Ce qui est génial à l’ouverture des marchés à 7h ici et 8h en France et les 30 minutes qui suivent, c’est que vous obtenez presque toujours un mouvement de prix immédiat. Et cela vous permet assez souvent de vous positionner de manière sécurisée en plaçant vos stops loss à break-even ou déjà en bénéfices et pouvoir partir travailler.

Notez que je parle de mouvements rapides à l’ouverture des marchés mais pas forcément de mouvements faciles. Il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois avant de prendre le bon mouvement qui va générer un bon trade sur la journée avec des gains importants.

Parfois vous devrez partir au travail et vous devrez laisser tomber car le mouvement ne s’est pas présenté ou n’est apparu qu’un peu plus tard. Tant pis ce sera pour un autre jour sinon vous risquez d’arriver en retard au travail. Ne me tenez pas responsable s’il vous arrive d’arriver en retard au travail.

Allez au travail et essayez d’arriver toujours à l’heure car vous avez besoin d’un revenu stable pour pouvoir trader efficacement et sereinement sur votre compte de trading.

Et pendant la journée oui vous pouvez de temps en temps vérifier vos positions de trading soit sur un ordinateur soit sur votre smartphone. De même si vous prenez des transports en commun vous pouvez vérifier vos positions sur votre smartphone et même prendre des trades et remonter vos stops win ou couper vos positions avec votre téléphone portable quand vous aurez un peu d’expérience.

Je ne vous conseille pas de trader au travail car il est difficile de bien faire deux choses en même temps surtout pour nous les hommes.

Ce que vous pouvez faire c’est jeter de temps en temps un coup d’œil rapide à l’évolution de vos trades et fermer des positions qui sont gagnantes. Ça c’est rapide et ne demande pas beaucoup de réflexion.

Je vous déconseille de garder une position perdante avec un stop éloigné et partir travailler avec l’espoir que votre trade va passer gagnant. C’est rarement le cas et vous risquez de prendre des pertes importantes. Mieux vaut couper un trade avec une petite perte avant de partir travailler, vous pourrez récupérer facilement cette perte le lendemain.

Je n’ai jamais aimé garder des positions ouvertes qui ne soient pas déjà gagnantes et de partir travailler. Il est rare que ça se termine bien et en plus c’est une préoccupation qui ne permet pas d’être à 100% concentré sur mon travail.

Quand vous faites du day trading tout peut arriver. Il peut y avoir un mouvement violent et pour peu que votre stop loss soit touché et que vous l’ayez placé éloigné de votre point d’entrée vous allez perdre bêtement de l’argent.

Si vous jetez un coup d’œil à vos positions de trading dans la journée et que vous voyez que vous avez perdu 2000 ou 3000 euros, il est peu probable que vous soyez dans les meilleures conditions pour travailler.
Vous savez que vous allez devoir galérer pour récupérer votre perte et que le travail que vous faites à ce moment qui est peut-être payé 10 ou 20 euros de l’heure ne va pas vous permettre de récupérer rapidement ce que vous venez de perdre en quelques minutes.

C’est pour cela que si je dois partir travailler je préfère couper mes positions et parfois de laisser un tiers de mes positions ouvertes et déjà en profit donc avec un stop win et un take-profit qui m’assurons que quoi qu’il arrive, cette position sera gagnante.

Si vous souhaitez procéder autrement c’est votre droit et votre entière responsabilité. Vous pouvez trader au bureau tout en faisant autre chose ou gérer vos positions avec votre smartphone, c’est techniquement possible je vous donne simplement la manière dont moi je procède, je partage mon expérience et les stratégies qui fonctionnent le mieux pour moi.

Et bien sûr en plus des premières heures de la journée pour ouvrir des positions et faire des gains, il y a aussi d’autres moments de la journée où il peut y avoir des opportunités pour se positionner.

En début d’après-midi après la pause déjeuner, il y a souvent des reprises de volatilité des marchés. Si vous avez un peu de temps à ce moment et disposez d’un ordinateur, d’une tablette ou même d’un smartphone. Vous pouvez regarder les marchés peut-être voir une opportunité d’ouvrir un trade et prendre rapidement des gains, même de protéger une position que vous laisserez ouverte l’après-midi avec un take-profit.

L’après-midi vous avez aussi l’ouverture des marchés américains comme le Dow Jones qui est un marché qui offre aussi des opportunités intéressantes à l’ouverture. La volatilité est forte et vous pouvez faire de jolis gains en quelques minutes.

N’oubliez pas de toujours faire vos analyses de marché sur les différentes unités de temps et de ne pas vous précipiter pour ouvrir une position sur une petite unité de temps sans avoir vérifié les unités de temps plus longues, ça pourrait vous jouer de mauvais tours.

Comme vous le savez si vous avez regardé mes vidéos, il est très rare que je fasse du swing trading, que je garde des positions ouvertes la nuit.

Je préfère faire principalement du scalping et du day trading. Donc des positions qui ne restent ouvertes que quelques minutes à quelques heures et de fermer mes positions en fin de journée. Je dors beaucoup mieux de cette manière.

Encore une fois c’est ma manière de faire, vous pouvez tester vous-même si garder des positions ouvertes la nuit ne vous pose pas de problème.

Si les particuliers n’ont pas accès à tous les marchés la nuit, il peut arriver qu’un gap se produise durant la nuit et qu’une position restée ouverte soit fortement gagnante le lendemain matin parce qu’il y a un mouvement important durant la nuit. Mais cela peut aussi jouer contre vous, il peut y avoir un mouvement important contre le sens de votre trade et que vous subissiez une perte importante.

Il est important de savoir aussi que les stops loss ne sont pas des stops loss garantis. Il y a peu de brokers qui vous garantissent les stops loss et si c’est le cas vous payez plus cher pour ce type de stop loss, à vous de voir si ça en vaut la chandelle.

Lors de krachs importants comme celui du 15 janvier 2015 où la banque nationale suisse a abandonné le plancher des 1 franc 20 suisse pour 1 euro sans prévenir. Le franc suisse s’est apprécié de 30% en quelques heures provoquant une chute de l’euro par rapport au franc suisse. Et quand cela arrive c’est comme un couteau qui tombe, personne ne veut l’attraper, personne ne voulait acheter de l’euro, s’il n’y a pas d’acheteurs, les stops loss ne résistent pas.

Les stops loss n’ont pas tenus et de nombreux traders imprudents ont vu leurs comptes de trading passer en négatif. Un broker peu scrupuleux et très connu a même tenté de faire payer ses clients car il se trouvait virtuellement en faillite. Certains brokers ont même dû jeter l’éponge et on fait faillite, ne pouvant pas supporter des pertes de plusieurs centaines de millions en une journée.

C’est pour cela que je vous conseille de privilégier les trades à court terme et à moyen terme de manière à ne pas être exposé trop longtemps à ce genre de risque. i vos positions sont fermées et que vous ne gardez qu’une fraction de vos trades quand vous partez travailler, vous réduisez fortement votre risque. Je vous recommande aussi de faire une analyse des marchés en fin de journée de manière à bien préparer votre journée du lendemain.

Vous tracez les zones importantes sur les unités de temps les plus longues, ce que vous devez bien sûr ne pas modifier tous les jours. Et ensuite sur les unités de temps plus courtes de manière à n’avoir plus qu’à ajuster et tracer vos zones sur des unités de temps courtes. Ce qui ne vous demandera pas beaucoup de temps le matin et vous permettra de prendre des positions de manière plus efficace le lendemain matin.

90 % de votre réussite en trading reposera sur le temps que vous consacrez à bien préparer vos journées de trading et pas sur le moment où vous ouvrez vos positions.

Avec un peu d’expérience vous verrez et détecterez clairement les configurations graphiques que vous avez déjà vues par le passé et qui ont une probabilité très grande de vous générer de gros profits avec de beaux trades gagnants.

C’est le temps que vous consacrerez en fin de journée et en début de journée à tracer vos niveaux et à analyser les marchés en vous disant si le marché descend à ce niveau il y aura une belle opportunité d’achat, si le marché atteint ce niveau il y aura une belle opportunité de vente.

Et c’est ça qui vous permettra d’ouvrir des trades sans stress en sachant d’avance que vos probabilités de réussite sont élevées.

Oui vous avez raison, ça ne va pas vous garantir que vos trades seront gagnants à 100%. Mais ça va augmenter fortement vos probabilités et vous donnera sans le moindre doute de meilleurs résultats que si vous vous positionnez à l’achat ou à la vente sur un marché quelques minutes après avoir allumé votre ordinateur sans avoir fait une analyse rigoureuse des marchés.

Le trading n’est pas un hobby, c’est un business, un travail qu’il faut faire de manière professionnelle même si ce n’est qu’une activité secondaire dans un premier temps parce que vous avez un travail à plein temps à côté. Vous devez songer que le trading pourrait petit à petit vous apporter plus que votre job à plein temps.

Vous pouvez peut-être passer d’un job plein temps à un job mi-temps quand vous verrez que vos revenus de trading augmentent. Ne vous inquiétez pas si au début vous ne pouvez pas trader tous les jours, se former au trading et devenir un bon trader peut prendre du temps. Ce qui importe c’est que vous le fassiez avec plaisir et que vous puissiez voir que vous progressez.

Au début vous ferez probablement quelques journées perdantes mais petit à petit si vous avez une bonne méthode de trading, vous ferez de plus en plus de journées gagnantes et peu de journées perdantes.

Quelques journées perdantes ne sont pas graves si au bout du mois vous êtes positifs et que vous avez gagné de l’argent. Ne sacrifiez pas votre temps de sommeil, vos loisirs, votre vie de famille pour faire du trading, n’essayez pas d’aller trop vite. Vous pourrez faire du trading toute votre vie, ce qui est important c’est d’acquérir une bonne méthode fiable qui vous permette de gagner de manière régulière sans stress et en prenant toujours beaucoup de plaisir.

Il est normal que si vous ne consacrez que 10% votre temps au trading, vous ne puissiez pas en vivre, soyez patients petit à petit vous allez vous améliorer et vous prendrez confiance en votre méthode.

Il est important de trouver un équilibre entre votre travail principal et le temps que vous consacrez au trading. Surtout ne quittez pas votre travail pour faire du trading avant d’avoir atteint un niveau qui vous montre que vous gagnez tous les mois un pourcentage raisonnable de votre capital investi.

Il faut que vous soyez gagnants tous les mois et que vous ayez un capital suffisant le jour où vous décidez de consacrer tout votre temps au trading.

Si vous travaillez à la maison, ce sera plus facile car vous pouvez accéder à votre plateforme de trading plus facilement que si vous êtes au bureau et personne ne le verra.

Si vous faites cela au bureau en même temps que votre travail, votre patron risque de ne pas apprécier à moins qu’il soit très cool et passionné lui aussi par le trading ou qu’il vous a confié de l’argent pour que vous tradiez pour lui on ne sait jamais. Mais en tout cas je vous conseille de lui en parler si vous envisagez de trader au bureau.

Passer d’une activité de trading accessoire à une activité principale est une décision qui ne doit pas se prendre à la légère et surtout pas sur un coup de tête.

Si vous vivez seul à la limite vous pouvez prendre de risques et faire marche arrière si vous vous rendez compte que vous n’arrivez pas à vivre uniquement du trading. Mais si vous avez une famille c’est différent, vous avez des responsabilités, des personnes à charge et vous ne pouvez pas prendre le risque de mettre votre famille en difficulté. Donc réfléchissez bien et ne quittez pas votre travail actuel trop vite même s’il ne vous plaît pas actuellement.

La stabilité financière est un facteur important pour arriver à bien trader si vous êtes stressé vous ne traderez pas bien. Si le payement de votre loyer ou d’autres frais dépendent de vos résultats de trading, il est clair que ce ne sont pas de bonnes conditions pour bien trader.

Soyons clairs, vous pouvez passer 8 heures à trader et d’avoir perdu de l’argent en fin de journée, vos gains ne vont pas dépendre du temps que vous passez à trader du moins au début. Et il y a divers facteurs aussi que nous ne maîtrisons pas comme la volatilité qui fait que certaines journées permettent de gagner beaucoup et d’autres moins.

Il peut y avoir des mois entiers où il y a peu de volatilité donc il sera difficile de gagner beaucoup et d’autres périodes où en une semaine vous pouvez gagner 50% de vos gains annuels sans prendre de risques.

Avoir un revenu stable que vous procure votre travail et sur lequel vous pouvez compter vous procurera le confort mental dont vous avez besoin pour bien trader. Prenez le temps d’apprendre lentement à bien trader et accordez-vous du temps pour en apprendre d’avantage sur le trading et sur vous même en tant que trader.

Que vous préfériez trader lorsque le marché est en hausse ou en baisse, certains ont du mal lorsque le marché est baissier. Que vous préfériez certaines stratégies à d’autres comme trader en tendance ou en contre tendance. Vous allez découvrir cela durant les premiers mois de votre apprentissage et également beaucoup de choses sur vous-même.

Peut-être que vous allez adorer le scalping, le trading à court terme ou peut-être que vous n’aimerez pas et que vous allez préférer le day trading ou le swing trading. Ou bien comme moi vous ne supporterez pas le swing trading car vous vous lèverez la nuit pour regarder l’évolution de vos trades, au risque d’énerver votre compagne ou votre compagnon.

Peut-être que vous aimerez trader le forex ou les indices, les actions ou les matières premières comme l’or ou le pétrole. Certains traders sont très bons sur certains actifs et mauvais sur d’autres.

Vous avez besoin de temps pour découvrir cela et quand je dis du temps je parle de mois et d’années. C’est pour cela que je vous dis que quitter votre job actuel qui vous permet de gagner tous les mois un salaire régulier est une erreur tant que vous n’avez pas acquis une stabilité en trading qui vous procure aussi des revenus réguliers suffisants.

Gardez votre emploi ou plusieurs emplois ou plusieurs sources de revenus, cela vous permettra d’être plus détaché de vos résultats en trading. Que vous soyez gagnants ou perdants un mois n’aura pas le même impact que si tous vos revenus dépendent du trading.

Vous ne serez pas attaché à l’argent que vous procure le trading comme si votre vie et celle de votre famille dépendaient de l’argent que vous avez à gagner avec le trading.

C’est malheureux mais perdre de l’argent fait partie de l’activité du trader en formation surtout au début.

Vous devez savoir qu’il est plus que probable que vous allez perdre une ou plusieurs fois la totalité de l’argent que vous allez mettre sur votre compte de trading.

Mais c’est évitable, la clé est de contrôler vos pertes et de les garder faible et c’est pour cela que vous ne devez pas être attachés à l’argent que vous gagnez ou perdez en trading.

Vous avez votre travail à temps plein ou plusieurs jobs ou plusieurs sources de revenus tous les mois qui vous permettent de payer votre loyer, votre nourriture et de subvenir à vos besoins et ceux de vos enfants et de votre famille.

J’ai lu cette très belle citation qui dit : « Apprendre à trader signifie vivre quelques années de sa vie comme la plupart des gens ne le ferons pas pour que vous puissiez vivre le reste de votre vie comme la plupart des gens ne le pourrons jamais ».

Tout se résume à des sacrifices, êtes-vous prêt à en faire pour vous former sérieusement au trading ? Peut-être que cela signifie faire un peu moins la fête le week-end, aller un peu moins au restaurant, dormir seulement 6 heures par jour, avoir une compagne ou un compagnon compréhensif ou pas du tout.

Ce qui rendra le chemin plus facile et plus rapide et bien sûr d’avoir dès le départ un bon coach et une bonne formation, sans cela vous risquez de passer des années à galérer et à ne pas arriver à avoir de bons résultats malgré les efforts que vous faites.

Sachez que je sais de quoi je parle en vous disant cela puisqu’il y a une dizaine d’années j’ai consacré une année entière à 100% à me former avec une formation et un coach qui n’étaient pas bons. Heureusement j’avais les moyens financiers de le faire mais il m’a fallu du temps pour me rendre compte que malgré mes efforts, je n’y arriverai jamais avec cette méthode et ce coach.

Mais ça m’a servi de leçon et ce qui me caractérise c’est la persévérance. J’ai pu par la suite chercher et trouver des méthodes qui fonctionnent et qui m’ont permis de devenir toujours meilleur et de continuer à progresser en trading d’année en année.

Si vous voulez profiter de mon expérience, vous trouverez un lien vers mes formations ici en haut de la vidéo et dans le descriptif sous cette vidéo.

Voilà j’espère que vous avez apprécié cette vidéo, likez-la si c’est le cas, partagez-la et abonnez-vous à ma chaîne YouTube si ce n’est pas encore fait. Cliquez sur la petite cloche ainsi vous serez averti lorsque je publie une nouvelle vidéo.

J’espère vous retrouver très prochainement dans une de mes prochaines vidéos.

Je vous dis à très bientôt.

Au revoir !

Serge Demoulin
Trader pour compte propre et coach en trading.

Mes formations au Trading

Abonnez-vous :

YouTube
Facebook
Twitter

 

 

 

 

 

 

 

Pour recevoir en CADEAU
de nombreuses vidéos
de Formations au Trading.

Logo Formation au Scalping

AVERTISSEMENT :

Le trading comporte des risques. Il ne faut jamais investir en bourse de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Les performances passées ne sont en aucun cas une garantie d’obtenir les même performances à l’avenir.